TK

MAT

 

 

 

 

 

 

Marie-Amélie Tek
, diplômée de l’École Nationale d’Architecture Paris – Malaquais et de l’École de Chaillot, intervient dans la conservation, la restauration, la réhabilitation et la réutilisation des édifices existants, des centres anciens et des sites. Forte de nombreuses expériences en France et à l’étranger, elle sait assurer la transmission de tous les héritages en prenant part avec méthode et compétence au projet patrimonial en milieu protégé.

Elle collabore très tôt à de nombreux projets de restauration du patrimoine monumental tels que le temple du Baphuon sur le site archéologique d’Angkor (Cambodge), le Palazzo Strozzi Sacrati à Florence (Italie) ou plus près de nous au château de Versailles. Sa connaissance du bâti traditionnel s’enrichit de par sa participation active à la révision des Secteurs Sauvegardés du Marais à Paris et de Tours. Elle participe à l’étude préalable à la restauration de l’hôtel de Bourbon-Condé, du Pont Royal ou de l’église Saint-Germain l’Auxerrois de Pantin. Lauréate de la Bourse Delano-Aldrich/Emerson en 2010 (AIA), elle mène une étude sur les tours iconiques à travers un voyage de plusieurs mois d’est en ouest aux États-Unis, suivant les traces de la construction métallique, de sa naissance à la grande hauteur.

Depuis lors, Marie-Amélie intervient sur des Monuments historiques à Paris tels que le Pont Alexandre III, le Pont Mirabeau, l’Hôtel Cornette de Jules Hardouin-Mansart, place des Victoires, l’Hôtel Moufle, place Vendôme, l’église de la Sainte-Trinité ou encore la Folie Huvé, maison éponyme de l’Inspecteur des Bâtiments du Roi de Louis XVI à Meudon. A la Maison Ferrari de Clamart, construite selon le vœu de la duchesse de Galliera, elle participe à la restauration de la chapelle et au sauvetage du château d’eau, dernière création de l’inventeur du béton armé Joseph Monier. Avec l’étude de l’architecture de Fernand Pouillon à Pantin et celle du Cyclop, œuvre monumentale de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, elle étend désormais son expertise à l’héritage architectural prolifique et fascinant du XXe siècle.

Avec gftk architectes, elle souhaite partager notre histoire en mettant notre héritage sur la voie du progrès.

Née le 6 décembre 1982 à Mazamet
N° Ordre National 076318
Membre de l’Icomos

2008 Architecte du patrimoine – Ecole de Chaillot
Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en histoire et conservation des monuments anciens

2006 Architecte DPLG
Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais

2001 DEFA
Ecole d’Architecture Paris-la-Seine